Quand, quant ou qu’en ?

Voici quelques astuces pour vous aider à choisir entre ces trois homonymes.

Quand

Quand (avec un d final) est une conjonction ou un adverbe impliquant la notion de temps.

La conjonction quand exprime l’idée de simultanéité, de concomitance, et peut être remplacée par lorsque.
Quand le chat est parti, les souris dansent.
Elle oublie tout quand elle joue de la musique.
Il faisait déjà nuit quand nous avons pris la route.

L’adverbe quand permet d’interroger sur le moment de l’action ou de l’état (on peut le remplacer par à quel moment).
Quand avez-vous prévu de lui rendre visite ?
Quand est-ce qu’il reviendra ?
Jusqu’à quand restera-t-il ?

La confusion peut provenir du fait que le d final se prononce [t] devant un mot commençant par une voyelle. Il faut retenir que quand peut être remplacé par lorsque ou par à quel moment.

Remarque : On l’utilise aussi dans les expressions quand même et quand bien même.
Il a décidé de partir quand même.
Quand bien même viendrait-il, je ne le verrais pas.

Quant

Quant (avec un t final) est toujours suivi de la préposition à (ou au, ou aux) pour former la locution quant à (quant au, quant aux) qui signifie « en ce qui concerne, pour ce qui est de ».
Quant à toi, tu ferais mieux de rester tranquille.
Ils hésitent beaucoup quant à la conduite à tenir.
Je n’ai aucune information quant aux conséquences de cet incident.

Remarque : On le trouve aussi dans le mot quant-à-soi, synonyme de « réserve, retenue ».
Elle reste sur son quant-à-soi, elle garde ses distances avec les autres élèves.

Qu’en

Qu’en est la contraction du pronom relatif ou interrogatif que (ou quoi) et de la préposition en, on peut le décomposer mentalement en « que en » (ou « quoi en »).
Elles ne voyagent qu’en train.
Qu’en est-il de ton projet de reconversion ?
Ils imaginaient qu’en Polynésie il fait toujours beau.

En résumé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.