Relecture et correction : ma méthode

Je suis correctrice depuis de nombreuses années maintenant, et mon parcours m’a amenée à corriger des écrits de toutes sortes : documentations juridiques, romans, articles d’encyclopédie, biographies, bandes dessinées, essais historiques, guides touristiques, recettes de cuisine, catalogues, mémoires de recherche, rapports d’expert-comptable, procès-verbaux de réunions d’instances représentatives du personnel, pages Web, manuels scolaires, etc. J’ai même participé à la relecture d’une réédition de la Bible !

Chaque texte est différent et nécessite une approche particulière. En fonction de sa nature, de son style et du contexte de sa publication, mon travail demandera plus ou moins de recherche d’informations ou de réécriture.

Ma méthode

Tous les correcteurs ne travaillent pas de la même façon. En ce qui me concerne, une correction soignée nécessite au moins deux lectures.

La première me permet de prendre connaissance de la globalité du document et de procéder à quelques repérages : le sujet, le niveau de langage, les particularités typographiques. Je note les noms propres, les dates, certains détails, afin d’assurer l’harmonisation des graphies et la cohérence du texte. Je corrige les erreurs les plus évidentes, les coquilles, les majuscules.

À la deuxième lecture, plus minutieuse, je m’arrête quasiment à chaque mot, je vérifie l’orthographe ou le sens lorsque j’ai un doute. Je relis chaque phrase pour m’assurer qu’elle est compréhensible, je contrôle la ponctuation, les accords, etc. Je signale également les répétitions et les maladresses, en les surlignant ou à l’aide d’une note en marge.

Un troisième passage s’impose parfois. C’est à cette étape que je fais des propositions de réécriture.

La lecture en vue de la correction est donc beaucoup moins rapide que lorsqu’il s’agit simplement de prendre connaissance d’un texte, et elle demande une grande concentration.

Mes outils

Pour mener à bien les tâches qui me sont confiées, comme tout professionnel, je dispose de différents outils. Parmi les nombreux ouvrages que j’ai réunis au fil du temps, voici ceux que j’utilise le plus souvent et qui se trouvent à portée de main sur mon bureau :

Je peux également consulter des dictionnaires en ligne et autres sites qui me sont parfois d’une grande aide. Voici mes favoris :

Enfin, je me suis décidée assez récemment à acquérir un logiciel d’aide à la rédaction, le fameux Antidote, et je ne le regrette absolument pas, car c’est un outil très complet.

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.